Quelle est la différence entre vapoter et fumer ?

Pour les sensations qu’elle procure à ses consommateurs, la cigarette est un accessoire que des millions de personnes ont adopté. Tout comme la cigarette elle-même, la manière de consommer son contenu a cependant évolué avec le temps. Au-delà de la cigarette classique que nous consommons, on peut donc rencontrer des modèles électroniques sur le marché. Pour la consommation de cette dernière catégorie de cigarette, on parle généralement de vapoter plutôt que de fumer. Existe-t-il une différence entre ces deux termes ou désignent-ils tout simplement la même chose ?

Continue reading « Quelle est la différence entre vapoter et fumer ? »

Comment préparer une trousse de secours ?

Que ce soit à la maison, en entreprise, pendant un voyage ou même dans la voiture, vous devez avoir une trousse de secours à portée de main. La trousse de secours est un élément indispensable et obligatoire qui contient le matériel nécessaire pour soigner les blessures légères et donner les premiers soins en attendant que les secours arrivent. Dans cet article, vous allez découvrir comment constituer une trousse de secours et les différentes raisons pour lesquelles elle est importante.

Continue reading « Comment préparer une trousse de secours ? »

Poids pendant la grossesse – Quelle devrait être la prise optimale ?

Il n’y a probablement aucune femme enceinte qui n’a pas pensé au moins une fois aux changements de son poids et de sa forme corporelle pendant la grossesse. Le crainte est souvent dûe au surplus de kilos pris, à une peur des vergetures, et un retour difficile au poids et à la forme d’avant la grossesse après l’accouchement. 

Pour vous aider à ne pas paniquer dans cette période qui vous offrira le plus beau cadeau de votre vie, nous allons vous fournir les proportions des kilos généralement pris par la future mère et le bébé en fonction de son poids avant la grossesse.

Prise de poids optimale pendant la grossesse

Un ventre en boule, des jambes galbées, un petit fessier, une poitrine légèrement plus grosse – de tels changements dans le corps reflète toujours ce que les femmes enceintes rêveraient d’avoir. Malheureusement, cela ne dépend pas que de l’organisme. Le poids pendant la grossesse dépend non seulement de la façon dont vous mangez, mais aussi de votre poids avant la grossesse, de votre taille, de la gestation, ainsi que de votre santé et de votre constitution génétique.

Le gain de poids optimal d’une femme enceinte est d’environ 20% de son poids corporel initial, ce qui se situe dans une fourchette approximative de 10 à 13 kilogrammes en moyenne. 

La prise de poids doit être régulièrement contrôlée à chaque visite chez le gynécologue et inscrite dans le dossier de grossesse. Si vous observez une augmentation, une diminution ou une rétention importante de votre poids corporel, il est impératif de rechercher la raison pour laquelle cela se produit.

Toutefois, sachez que la prise de poids pendant la grossesse est inégale. Au premier trimestre, elle est d’environ 2 kg, mais si la future maman souffre de nausées, elle peut même perdre légèrement du poids pendant cette période. Au cours des trimestres suivants, la prise de poids est plus rapide, surtout au troisième; mais elle ne doit pas dépasser un demi-kilogramme par semaine.

Barème poids de la femme enceinte en fonction de l’IMC

Le gain pendant la grossesse dépend de votre IMC avant la grossesse (poids corporel divisé par la taille au carré [kg/m2]).

Voici une énumération de la masse qui est généralement prise par les femmes selon leur IMC initial.

  • Valeur de l’IMC avant la grossesse : Moins de 19 (insuffisance pondérale)
  • Prise de poids optimale pendant la grossesse : De 12 à 18 kg

→ Plus l’insuffisance pondérale est importante, plus la prise de poids doit être importante.

  • Valeur de l’IMC avant la grossesse : 19 – 24 (poids correct)
  • Prise de poids optimale pendant la grossesse : De 11 à 15 kg

→ Au dernier trimestre, il ne faut pas dépasser la prise de plus de 0,5 kg par semaine.

  • Valeur de l’IMC avant la grossesse : Plus de 24 (surpoids)
  • Prise de poids optimale pendant la grossesse : De 7 à 11kg

→ Au dernier trimestre, il ne faut pas dépasser la prise de plus de 0,5 kg par semaine.

  • Valeur de l’IMC avant la grossesse : Plus de 30 (obésité)
  • Prise de poids optimale pendant la grossesse : De 6 – 7 kg

→ La prise de poids doit être strictement contrôlée par un médecin.

Répartition des kilos au cours de la grossesse

Le gain de poids total d’une femme à la fin de la grossesse comprend :

  • L’enfant prendre environ 3,5 kg ;

  • L’utérus va généralement augmenter autour des 1 à 1,5 kg ;  

  • Les seins vont prendre du volume pour la lactation et atteindre environ 1 / 2 kg selon les femmes ;

  • Le liquide amniotique pèse environ 1 – 1,5 kg ;

  • Le placenta va également représenter 0,5 – 1 kg ;

  • Le sang et les liquides supplémentaires et nécessaires à la vie de l’embryon peuvent prendre 1,5 à 2 kg.

  • La graisse de réserve qui tapisse la cavité abdominale, protégeant le fœtus, et qui s’accumule dans l’organisme, représente environ 2 à 4 kg. Elle constitue une matière de réserve énergétique pour la durée de l’allaitement.

Le poids pendant la grossesse et le bien-être

Une prise de poids trop conséquente pendant la grossesse affecte le bébé, c’est pourquoi une alimentation équilibrée qui fournit tous les nutriments nécessaires est si importante.

La croyance populaire qui induit fréquemment qu’il faut manger pour deux, ou succomber à tous les caprices de femme enceinte est un mythe auquel il faut veiller pour ne pas déséquiliber la grossesse.

En effet, un surpoids présente un risque de maladies diverses pour la mère, et affecte donc souvent le développement de l’enfant. Des kilogrammes excessifs pendant la grossesse peuvent provoquer un diabète gestationnel, une hypertension, des maux de dos, des douleurs aux jambes et peuvent contribuer à la formation de varices et d’hémorroïdes.

En revanche, vous ne devez pas non plus perdre de poids pendant que vous êtes enceinte. Cela peut avoir des conséquences graves pour le développement de l’enfant. Ensuite, le risque de malnutrition fœtale augmente, ce qui peut provoquer des malformations, notamment des anomalies du système nerveux.

Comment manger pour se sentir bien et avoir un poids optimal pendant la grossesse ? 

Tout comme il demeure des astuces de grand-mère pour tomber enceinte, il existe des solutions faciles à mettre en place pour profiter pleinement de votre grossesse sans privation et sans tomber dans le cercle vicieux du grignotage.

Sachez avant tout que les collations salées peuvent augmenter votre appétit et le sel retient l’eau dans votre corps. 

Les collations sucrées sont très agréables, elles améliorent chimiquement l’humeur, mais seulement pendant un instant, pour abaisser le niveau de sérotonine en dessous du niveau habituel. Par conséquent, il est préférable de :

  • Manger cinq repas par jour.

  • Prenez vos repas souvent, en petites portions.

  • Ne vous affamez pas, mais ne vous gavez pas non plus.

  • Buvez beaucoup d’eau, et si vous ressentez une baisse d’humeur ou d’énergie, buvez de temps en temps de l’eau très minéralisée.

De plus, votre menu doit être riche en légumes et en fruits. Choisissez des produits peu transformés et veillez à vous apporter une bonne quantité de vitamines et minéraux.

Enfin, portez une attention particulière aux protéines, fer, calcium, magnésium, acides gras oméga-3 – votre enfant en a besoin pour un bon développement.

Peau, corps et prise de poids pendant la grossesse

Tout au long de votre grossesse, le corps grossit en kilos mais la peau devient aussi de plus en plus tendue. Elle peut être sèche voire même démanger. Prenez un moment pour prendre soin de votre corps. Il est vrai qu’ici – lorsqu’il s’agit de la formation des vergetures – les gènes ont une grande influence, mais des soins réguliers peuvent apporter des résultats salutaires.

Hydratez votre corps, en particulier les endroits où il change – abdomen, seins, fesses, cuisses, hanches. Faites-le quotidiennement, au moins deux fois, matin et soir. Utilisez des lotions/crèmes spéciales pour les femmes enceintes et/ou des huiles pour bébé. Commencer dès que vous savez que vous portez un bébé, ces soins rendront votre peau plus souple et la prépareront aux changements.

Prévoyez aussi de réaliser des exercices au grand air. Cela est bénéfique pour votre bien-être tout en maintenant un poids santé pendant la grossesse. Si vous faites du sport avant la grossesse, après avoir consulté votre médecin et qu’il n’y a pas de contre-indications, continuez à en faire avec une intensité réduite. Si vous menez un style de vie voiture-maison, il est temps de changer cela. 

Essayez de rester beaucoup plus à l’extérieur, promenez-vous, quittez la ville si possible, cherchez des forêts de pins dans la région, des endroits éloignés de la pollution ambiante.

Quelle est la différence entre le CBD Full Spectrum et le CBD Large Spectre

Fleurs de CBD, e-liquide, résines, huile de CBD, etc. nombreuses sont les formes sous lesquelles vous pouvez consommer votre CBD. Toutefois, le choix de ce dernier ne se base pas uniquement sur les différentes formes de consommation, mais aussi sur les différentes qualités de cannabinoïdes. En tant que consommateur de CBD, vous devez faire la différence entre chaque qualité à savoir le full Spectrum, le broad Spectrum, l’isolat, etc. Nous nous attèlerons donc à vous présenter ces différentes qualités et à vous parler des différences fondamentales entre le CBD full Spectrum et le CBD à large spectre (broad Spectrum) !

La différence entre le CBD full spectrum et le CBD à large spectre est essentiellement liée à la présence ou non de THC. Le CBD à large spectre ne contient pas de THC, tandis que le CBD full Spectrum en contient. 

Au-delà de la différence basée sur le THC, ces deux qualités de CBD ont d’autres caractéristiques qui permettent de les distinguer. Pour en savoir davantage, suivez-nous !

Le THC, indice de différenciation entre le full spectrum et le broad Spectrum

Le THC ou tétrahydrocannabinol est la principale molécule contenue dans le cannabis. Il est responsable des effets psychoactifs que provoque ce dernier. Il agirait comme les cannabinoïdes que notre corps produit naturellement dans le système endocannabinoïde. Il s’avère que cette molécule est présente dans certaines qualités du CBD et pas dans d’autres. C’est le cas avec le CBD à large spectre et le CBD full Spectrum.

Que peut-on savoir du CBD Full Spectrum ?

Le CBD Full Spectrum est encore appelé CBD à spectre complet. En réalité, il représente l’extraction complète de la totalité des molécules solubles du chanvre. Vous y retrouvez donc des flavonoïdes, du CBN, du CBD, du CBG, des terpènes, ainsi que du THC. Le taux de THC n’est pas très élevé dans le Full Spectrum en raison de la nature du chanvre dont il est extrait. Le CBD Full Spectrum est donc conforme à la législation en vigueur. 

Le premier avantage du CBD full spectrum est qu’il vous permet de choisir dans une multitude d’arômes et de saveurs, un produit qui répond à vos goûts et besoins. Par ailleurs, consommer du CBD Full Spectrum, c’est tout d’abord bénéficier de l’effet d’entourage. Il s’agit en gros de la synergie entre toutes les composantes du chanvre afin d’amplifier les effets des différents cannabinoïdes. 

Selon le Dr Russo un scientifique et chercheur Américain, l’effet entourage est la meilleure méthode pour avoir toutes les qualités que le cannabis peut fournir à une multitude d’utilisateurs. 

En réalité, il faut savoir que chaque élément contenu dans le cannabis peut booster les propriétés naturelles des autres éléments de la même plante. Ainsi, lorsqu’ils sont ensemble, les composés du cannabis produisent des effets forts et diversifiés. Saviez-vous qu’en plus du THC et du CBD, les scientifiques ont repéré une centaine de cannabinoïdes différents dans le cannabis ? Lorsqu’ils sont conjointement utilisés, ces cannabinoïdes libèrent leurs propriétés uniques qui sont décuplées grâce à ce fameux effet d’entourage. Cet ensemble offre une plus grande satisfaction que si chaque cannabinoïde était consommé individuellement. 

Le CBD broad Spectrum, un large spectre de molécules dépourvues de THC

Le CBD Broad Spectrum ou à large spectre contient les mêmes cannabinoïdes que le CBD Full Spectrum, à l’exception du THC. Autrement dit, le CBD à large spectre ne contient aucune trace de THC. Il est donc plus traité que le full spectrum afin d’isoler le THC et de l’éliminer. Vous ne craignez donc aucun effet psychoactif en consommant cette qualité de CBD. 

Les procédés d’obtention des CBD Full Spectrum et Broad Spectrum sont les mêmes. Il y a seulement une étape de plus afin de retirer de THC et d’avoir du CBD à large spectre. 

Pourquoi y-a-t-il diverses qualités de CBD ?

Il faut savoir que le CBD n’est qu’une molécule parmi tant d’autres actives présentes dans le chanvre. En réalité, la plante compte plus d’une centaine de cannabinoïdes, mais aussi des flavonoïdes, des terpènes, etc. Nombreuses sont les méthodes qui permettent d’extraire du chanvre, des principes actifs. Chaque méthode permet d’avoir plusieurs molécules différentes. C’est pour cette raison que l’on obtient à la fin, selon le procédé choisi, du Broad Spectrum, du Full Spectrum, ou de l’isolat.

Quel CBD faut-il alors choisir ?

La réponse à cette question ne dépend que de vous. En effet, tout dépend de vos objectifs et de vos habitudes de consommation. Si vous consommez du CBD pour vous divertir, vous recréer, le CBD full Spectrum vous plaira certainement. Si par contre, il s’agit d’un objectif de bien-être ou d’accompagnement d’un traitement médical, le CBD Broad Spectrum est plus convenable. Il faut savoir que ces deux qualités de CBD agissent sur le long terme, ce qui est un point positif. 

Le CBD full Spectrum est-il interdit en France ?

En tant que molécule à part entière, le CBD est légal en France. Ainsi, tous les produits qui comportent du cannabidiol, mais ne présentent aucune trace de THC, acceptés sur le territoire français. L’extraction du CBD doit être réalisée à partie de graines et de tiges de chanvre incluses dans le catalogue français. Les lois sont assez claires sur le sujet ; ainsi, la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives avertit que la présence de THC dans les produits finis, peu importe le taux est interdite. 

Toutefois, il y a contradiction entre la loi française et la loi européenne. Selon la loi européenne, le THC est autorisé à moins de 0,2 %. La fleur de chanvre brute est un produit agricole standard et c’est pour cette raison que ce pourcentage est autorisé. 

Le CBD Full Spectrum ou à spectre complet est un extrait de CBD qui contient l’ensemble des cannabinoïdes présents dans la plante initiale, ainsi que les terpènes. Ainsi, il contient du THC et est donc interdit à la production et à la vente.

Comment s’appelle l’extrait le plus pur de CBD ?

L’extrait de CBD le plus pur à 99% est l’isolat de CBD. Il se présente comme une poudre de cristaux dans sa forme brute. À l’opposé des Broad Spectrum et Full Spectrum, il ne s’utilise pas seul. En effet, avec l’isolat vous ne jouissez pas de l’apport des autres composants du chanvre. Il s’utilise surtout pour régler la quantité de matière active ou pour réaliser des produits CBD qui n’ont ni l’odeur, ni la saveur du chanvre. Il s’utilise soit dans l’industrie pharmaceutique, soit par les personnes qui aiment faire du DIY. Si vous aimez réaliser vous-même vos produits récréatifs, l’isolat est ce qu’il vous faut. 

Que doit on savoir du dosage 10% de l’huile CBD ?

De nos jours, la plupart des huiles CBD produites en France ont des dosages qui varient entre 2% et 10%. En réalité, l’huile de cannabidiol ne contient pas de THC. C’est pour cette raison qu’elle n’a pas d’effets psychoactifs, quel que soit son dosage. L’huile CBD 10% est le meilleur dosage, car il offre une tolérance élevée chez la majorité des patients. Au fur et à mesure, vous pourrez augmenter la dose si vous le désirez.